Collaboration is of the utmost importance at Centris. It takes shape with our team, with our real estate clients, and with our valued partners from Québec and elsewhere, with whom we design approximately 50% of our tools. We encourage the pooling of talent to develop innovative solutions for real estate professionals and adapt tools based on a particular geographical context. At Centris, we see big and we see far: partnerships are essential to our progress.
Centris pallida was officially discovered and catalogued by William J. Fox in 1899 near Phoenix, Arizona.[1] Fox also discovered Centris cockerelli, Centris errans, and Sphex subhyalinus. This species is closely related to Centris cockerelli in terms of habitat and genus, but is different in terms of mating, color, and subgenus.[2] This bee also belongs to the superfamily Apoidea, and the subfamily Apinae.[1]
Près de tous les services, ce secteur est tout désigné pour les jeunes familles souhaitant se rapprocher de la nature et profiter d'un grand terrain. Les terrains dans cette phase offrent une superficie variant entre 5 000 et 10 000 pieds carrés. Certains terrains sont même sans voisin à l'arrière, ce qui offre une belle intimité. En plus d'un accès facile à l'autoroute 73, vous y trouverez épicerie, pharmacie, café, restaurants, bar, salle d'entraînement, école primaire, clinique dentaire et transport collectif de la Jacques-Cartier. Les amateurs de plein air seront heureux d'avoir tout près la station de ski et le golf Stoneham ainsi que le mont Wright, idéal pour la randonnée pédestre. Il ne manque plus que vous et votre toit.
De plus, les futurs acheteurs profiteront d’espaces communs généreux comprenant, entre autre, une grande terrasse aménagée sur le toit avec espace BBQ et coin-repas, un salon privé ou salle de réception, une salle d’entraînement, une chute à déchets sélective qui facilite la récupération, un ascenseur électrique ultra-rapide et silencieux et deux niveaux de stationnements intérieurs.
Centris pallida was officially discovered and catalogued by William J. Fox in 1899 near Phoenix, Arizona.[1] Fox also discovered Centris cockerelli, Centris errans, and Sphex subhyalinus. This species is closely related to Centris cockerelli in terms of habitat and genus, but is different in terms of mating, color, and subgenus.[2] This bee also belongs to the superfamily Apoidea, and the subfamily Apinae.[1]
Vous établir dans l'un des secteurs des projets de F. Audet Construction, c'est donner comme toile de fond à votre maison unifamiliale ou jumelée un beau cadre naturel avec vue sur les montagnes. Rapprochez-vous ainsi de la nature sans sacrifier votre accès aux services (autoroute 73, épicerie, pharmacie, café, restaurants, bar, salle d'entraînement, école primaire, clinique dentaire, transport collectif de la Jacques-Cartier, station de ski, golf et sentiers de randonnée pédestre à proximité). Il ne manque plus que vous et votre toit.
As its partner since 2009, Mirego has created a range of digital products for the company to help future owners find their dream home. The partnership has led to a number of accomplishments over the years. In 2009, Mirego created one of the first mobile apps available in Canada and one of the first tablet apps in 2011, in both cases for DuProprio. In 2016, Mirego helped the company redesign its website.
The two categories of behavior for C. pallida males are patrolling and hovering. These strategies are also used to find mates. In one category (the patrollers), male bees will patrol 3–6 centimeters above the ground in search of sites where buried virgin females will emerge. When a male bee finds such a site, he will dig 1–2 centimeters through the soil by gnawing at the surface with his jaws and using his forelegs to remove dirt from the excavation. If a female is found, he will attempt to mate with her either on the surface or at a nearby flower or tree. Other patrollers will sometimes attempt to steal a digging spot that another bee has found. If a bee has already found a female, another patroller bee may separate the male from the female so that it can copulate with the virgin. More often than not, the female (once found) will mate with either the male that found her or with an intruder.[6]

Cette maison unifamiliale avec un cachet contemporain est le modèle rêvé pour les petites familles. Le rez-de-chaussée, à aire ouverte, a deux chambres et une salle de bain avec une douche de verre 3’ x 4’. Au sous-sol, vous pourrez créer sur mesure deux chambres, une salle familiale et une deuxième salle de bain. Il ne faut pas oublier le garage à même de la maison.
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
Jolie maison au coeur de Lévis. RDC redivisé, refait à neuf : ajout d'un hall (plancher chauffant) cuisine, salle de bains, électricité et plomberie RDC refait. 1 chambre avec walk-in, au 2e 2 chambres ou bureau. Le garage a été isolé, chauffage ajouté et portes changées. Beau terrain de +/- 5000 pc. Parfait pour un 1er achat. Coup de coeur assuré!
×