Cette maison unifamiliale présente un design extérieur hors du commun avec un garage. Au rez-de chaussée, vous découvrirez une grande aire commune avec beaucoup de rangement dont un garde-manger de type « walk-in ». À l’étage, vous retrouverez trois chambres et une salle de bain spacieuse avec une douche de verre 3’ x 4’. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour plus d’informations.
Choisie par Qualité Habitation comme l’une des plus belles maisons du Québec l’Actuel est idéale pour les gens qui aiment recevoir ou se retrouver en famille. Son rez-de-chaussée à aire ouverte offre une cuisine avec un coin bistro. À l’étage, il y a deux chambres avec de grands garde-robes, une salle de bain ainsi qu’une salle de lavage. Sans oublier sa grande salle de séjour qui vous surprendra. Le design unique de ce modèle vous charmera à coup sûr!
Granby a la fibre artistique développée et tout fervent de culture s’y sentira bien. La municipalité a même érigé un musée à ciel ouvert ARTRIA dans plusieurs endroits stratégiques en harmonie avec le paysage. Une façon originale de redécouvrir sa ville chaque jour! Granby est aussi réputée pour son Festival international de la chanson et sa vie culturelle bouillonnante.
Centris pallida are able to withstand very high internal temperatures when compared to other bees. Males regularly have thoracic temperatures of 48 to 49 degrees Celsius (118.4 to 120.2 degrees Fahrenheit). If the thoracic temperature reaches 51 to 52 degrees Celsius (123.8 to 125.6 degrees Fahrenheit), the bee will become paralyzed and die. Most of the cooling occurs when heat radiates off the abdomen. To prevent overheating, C. pallida have a very high thoracic conductance (rate of heat transfer from the thorax to the abdomen) which is 45 percent higher than that of sphinx moths of the same size. Other than this high thoracic conductance, no other mechanism has been found to help the bee reduce its internal temperature. C. pallida do not appear to have evaporative cooling in the wild as honey bees and bumblebees do.[10]
A C. pallida female will find a spot for her nest. She will then dig diagonally down about 12 inches (30 cm). At the end of this tunnel, she will dig an 1 inch (2.5 cm) long vertical chamber where the egg will be laid. The chamber will be about 8 inches (20 cm) below the surface. In this chamber, the female will form a brood pot lined with wax. The brood pot will contain nectar and pollen similar to the bee bread in other bees; however, unlike other bees, the bee bread is the consistency of molasses instead of being solid.[7] The egg is laid on top of the bee bread and sealed in with wax, and the tunnel is partially filled with dirt to protect the egg.[8] A female can create several of the burrows during her lifetime.
Pour vous établir, choisissez un quartier résidentiel paisible et bien boisé offrant une superbe vue panoramique sur les montagnes, et ce, à seulement 15 minutes du centre-ville de Québec. Si vous cherchez des jumelés à vendre à Québec, vous êtes au bon endroit ! Cet environnement calme et propice au confort saura vous séduire. Là, le style des maisons unifamiliales ou jumelées de F. Audet Construction épouse la nature. Choisissez ce lieu idéal pour vous et vos êtres chers, mais aussi le constructeur parfait pour y évoluer en toute quiétude.
Centris pallida is a species of solitary bee native to North America. It lacks an accepted common name; however, it has been called the digger bee, the desert bee, and the pallid bee due to its actions, habitat, and color respectively. The solitary nature of this bee allows for a dual-strategy mating system which produces an evolutionarily stable state resistant to invading strategies. These bees have also evolved to withstand the high temperatures of their native habitat. C. pallida routinely has internal temperatures within 3 degrees Celsius of death.
The two categories of behavior for C. pallida males are patrolling and hovering. These strategies are also used to find mates. In one category (the patrollers), male bees will patrol 3–6 centimeters above the ground in search of sites where buried virgin females will emerge. When a male bee finds such a site, he will dig 1–2 centimeters through the soil by gnawing at the surface with his jaws and using his forelegs to remove dirt from the excavation. If a female is found, he will attempt to mate with her either on the surface or at a nearby flower or tree. Other patrollers will sometimes attempt to steal a digging spot that another bee has found. If a bee has already found a female, another patroller bee may separate the male from the female so that it can copulate with the virgin. More often than not, the female (once found) will mate with either the male that found her or with an intruder.[6]
RE/MAX a acquis une brillante renommée au Québec et ailleurs dans le monde4 en tant que plus grand réseau immobilier grâce à ses courtiers hautement qualifiés et aux outils spécialisés mis à leur disposition. Auprès d'un courtier RE/MAX, vous avez la certitude d'obtenir toute l'assistance nécessaire pour conclure l'achat de votre maison à Montréal.
Si seulement acheter une maison se résumait à apposer sa signature au bas d’un contrat. Malheureusement, il faut composer avec des modalités ou des clauses compliquées, des termes juridiques alambiqués, des exigences en matière d’inspection et de divulgation, des formulaires d’assurance qui n’en finissent plus, des règles hypothécaires qui changent sans cesse… La liste des procédures et des documents requis semble infinie. Peu importe la complexité de la transaction, un détenteur du titre REALTOR® peut vous aider à y voir clair.
Fenêtre sur le marché Études spéciales Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives
«Alors que nous continuons de simplifier et de recentrer nos activités, nous croyons que la cession de CFDP [ComFree/DuProprio] est une autre étape très positive pour les Pages Jaunes et nos parties prenantes», a expliqué le président et chef de la direction, David A. Eckert, lundi, en commentant la transaction qui devrait être complétée le ou vers le 6 juillet.
The genus Centris contains circa 250 species of large apid bees occurring in the Neotropical and Nearctic regions, from Kansas to Argentina. Most females of these bees possess adaptations for carrying floral oils rather than (or in addition to) pollen or nectar. They visit mainly plants of the family Malpighiaceae to collect oil, but also Plantaginaceae, Calceolariaceae, Krameriaceae and others. Recent studies have shown they are sister to the corbiculate bees, the most well-known and economically important group of bees [1]

Situé à l’entrée du centre-ville de Québec au coin des boulevards Charest et Langelier, le projet propose un système de condos créatifs. Plus précisément, la construction de 86 modules individuels sur 5 niveaux qui seront répartis en 70 unités d’habitation. Selon les besoins exprimés par la clientèle, ces unités peuvent être aménagées en studios, 31/2, 41/2, 51/2 et 61/2 pièces et ce, en ayant la possibilité d'ajouter au module de base un demi module ou un module complet. Les futurs acheteurs peuvent donc créer leur espace de vie selon leurs besoins. Pour ce faire, nous utilisons un système structural hybride et novateur alliant le béton, l’acier et le bois massif dans leurs caractéristiques les plus performantes.


Ceux qui préfèrent un environnement tranquille se plairont à Québec. On peut trouver un parc à une certaine distance de la majorité des maisons et les résidents peuvent compter sur la présence de quelques centaines d'espaces verts publics, comme par exemple la Base de plein air de Sainte-Foy et le Parc des Champs-de-Bataille, ce qui fait qu'ils sont faciles d'accès. La ville plaira également à ceux qui préfèrent les environnements silencieux, étant donné qu'il y a peu de bruit lié à la circulation automobile - même si plusieurs secteurs de la ville sont plus bruyants, comme par exemple près de l'une des 3 voies ferrées, de l'Autoroute Félix-Leclerc, de l'Autoroute Henri-IV ou de l'aéroport (YQB).  Quebec - Lire davantage à propos des propriétés à vendre dans cette région
×